Plan Sécu: "un pas supplémentaire dans l'inégalité"

Publié le par Cohérence et Espoir 94

PARIS - Julien Dray, porte-parole du PS, a exprimé la crainte, mardi sur RTL, que le plan pour l'assurance maladie ne soit "un pas supplémentaire dans l'inégalité dans notre système de santé".

Interrogé sur la taxation des mutuelles, le député de l'Essonne a jugé que celles-ci seront "obligées soit de réduire les remboursements, soit d'augmenter les tarifs".

"Donc, on va faire un pas supplémentaire dans l'inégalité dans notre système de santé", a-t-il affirmé. "La purge va continuer".

Pourtant, "il y a des possibilités de financement de la protection sociale qui existent, notamment au travers des revenus financiers", qui "ne sont jamais mis à contribution", selon M. Dray.

"On aurait pu mettre en place une fiscalité sur les stock-options", a assuré le député de l'Essonne, qui y verrait "une sorte de justice": ceux qui gagnent de "l'argent participent de la solidarité par un impôt sur ces bénéfices qui est affecté à la protection sociale".

Un nouveau plan de "redressement" de l'assurance maladie, comprenant notamment une taxation des assurances santé et des mutuelles, et visant à réduire de 4 milliards le déficit prévu pour 2009, a été dévoilé mardi par le gouvernement.

(©AFP / 29 juillet 2008 10h13)

Publié dans Institutions

Commenter cet article