François Hollande réclame "un plafonnement des indemnités de départ" pour les grands patrons

Publié le par Cohérence et Espoir 94

AP | 31.07.2008 | 08:53

François Hollande a réclamé jeudi "un plafonnement des indemnités de départ" dont bénéficient les patrons des grands groupes industriels, en mettant en cause le montant trop élévé des sommes versées aux dirigeants d'Alcaltel-Lucent alors que la fusion entre les deux groupes est, selon lui, un échec.

"Je me souviens d'avoir entendu le président de la République prostester, s'insurger devant de telles indemnités et retraites chapeau" durant la campagne de 2007 mais "rien n'a été fait", a déploré le Premier secrétaire du Parti socialiste sur RTL.

François Hollande a expliqué qu'il "demande qu'il y ait un plafonnement des indemnités de départ et une fiscalisation de ces indemnités à un niveau plus élevé qu'aujourd'hui".

"Nous avons cette situation insupportable où en même temps qu'on annonce des résultats en baisse pour Alcatel-Lucent on va verser six millions d'euros" à ses dirigeants démissionnaires, a-t-il déclaré.

"C'est vrai que quand Bernard Tapie en reçoit 400, on se dit que 6 c'est un pourboire", a-t-il ironisé mais "pour des dirigeants qui ont échoué c'est un pur scandale".

Plombé par un milliard d'euros de pertes et une fusion qui n'a pas réellement pris, le groupe Alcatel-Lucent avait annoncé mardi le départ prochain du président de son conseil d'administration Serge Tchuruk et de sa directrice générale Patricia Russo. AP

Publié dans Politique Générale

Commenter cet article