Alcatel: le PS fustige les indemnités de départ "indécentes" des dirigeants

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Il y a 9 heures

 

PARIS (AFP) — Le Parti socialiste français a fustigé mercredi les "indemnités de départ indécentes" des dirigeants d'Alcatel-Lucent après "leur bilan désastreux" à la tête de l'équipementier franco-américain en télécoms.

 

"Alors qu'Alcatel-Lucent accuse de lourdes pertes depuis deux ans, on apprend la démission de ses deux dirigeants, assortie d'indemnités de départ indécentes", écrit dans un communiqué Stéphane Le Foll, directeur de cabinet du premier secrétaire François Hollande.

 

"Cette démission solde une fusion ratée, fruit d'un projet industriel mal appréhendé, dont le bilan se traduit par la multiplication de restructurations engendrant des milliers de suppressions d'emploi", poursuit-il.

 

"Dans ce contexte, alors que dans le même temps, les salariés subissent des pressions sur les salaires, la dégradation de leurs conditions de travail et la précarité, il est choquant que des dirigeants, au vu de leur bilan désastreux, puissent bénéficier de primes se chiffrant en millions d'euros", conclut-il.

 

Alcatel-Lucent a annoncé mardi la démission de sa directrice générale Patricia Russo et du président du conseil d'administration Serge Tchuruk.

 

Mme Russo touchera "un maximum de 6 millions d'euros" d'indemnités de départ, soit "deux années de salaires", et M. Tchuruk "ne touche pas de salaire, mais seulement des jetons de présence d'un montant de 100.000 euros par an", selon une porte-parole du groupe.

Publié dans Politique Générale

Commenter cet article