Rebsamen appelle les proches de Hollande et Royal à bâtir une motion commune

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Il y a 10 heures

 

PARIS (AFP) — François Rebsamen, numéro deux du PS, appelle mercredi les proches de François Hollande et ceux de Ségolène Royal à une "motion commune" en vue du congrès du PS à Reims, sans exclure l'idée que d'autres puissent les rejoindre.

 

Le maire de Dijon, proche à la fois du premier secrétaire sortant et de Ségolène Royal dont il a signé la contribution et dont il avait codirigé la campagne présidentielle, a déclaré à l'AFP: "Je voudrais les appeler à travailler ensemble à l'élaboration d'un motion commune."

 

"Une convergence de positions apparaît au travers de faits précis:

opposition franche à Nicolas Sarkozy, cohérence du PS, respect du vote des militants", affirme M. Rebsamen.

 

Il souligne "une convergence politique qui doit les obliger à travailler ensemble à l'élaboration d'une motion commune". Des "initiatives seront prises avant le 1er septembre", assure-t-il.

 

Les journées d'été du PS à La Rochelle ont lieu du 29 au 31 août.

 

Il s'agit de faire "cela par étapes", selon M. Rebsamen qui n'écarte "absolument pas l'idée que d'autres puissent (les) rejoindre".

 

Il déclare ainsi que les barons régionaux Jean-Noël Guerini et Gérard Collomb, signataires de la contribution "la Ligne claire", "ont leur place avec nous", "et puis aussi Bertrand Delanoë", favori pour la succession de François Hollande, qui porte sa propre contribution.

 

L'entourage de François Hollande a eu des "contacts" avec un proche du maire de Paris, l'ancien ministre Daniel Vaillant, souligne-t-il.

 

M. Rebsamen veut proposer aux responsables de la contribution Hollande et à ceux du texte Royal de se rencontrer pour travailler ensemble, "même sans" les principaux intéressés, ex-compagnons séparés depuis 2007.

 

"Je considère qu'il n'y a aucune raison - à part des raisons personnelles que je souhaite évacuer - empêchant des responsables des deux côtés de se rassembler", dit-il.

 

"Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise", insiste M. Rebsamen.

Publié dans Parti Socialiste

Commenter cet article