Pour se souvenir, encore et toujours, de la rafle du Vel d’Hiv

Publié le par Cohérence et Espoir 94


 

© AFP/ François Guillot

Les 16 et 17 juillet 1942, plus de 13.000 juifs ont été arrêtés par la police française ; parqués pendant cinq jours, ils ont ensuite été déportés vers les camps de la mort. Une cérémonie du souvenir avait lieu ce matin, sur l’emplacement de ce stade du XVe arrondissement de Paris. En présence du maire de Paris, Bertrand Delanoë, du secrétaire d’Etat aux Anciens combattants, Hubert Falco, et de l’ancienne ministre - et déportée - Simone Weil.

Publié dans Droits de l'Homme

Commenter cet article