Elections partielles Janvier 2009

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Durant le mois de janvier 2009 ont eu lieu 7 élections cantonales partielles. Aucune élection municipale , ni législative n'avait lieu. Il s'agissait des cantons d'Avallon (89), de Douarnenez (29), de Saint-Trivier et Miribel (01), Valenton et Plateau Briard (94), et de Vineuil (41), soit 80 103 électeurs inscrits.


Au plan des sièges, la droite détenait 4 de ces 7 sièges (3 UMP et un Divers Droite) et la gauche 3 (1 PS, 1 Divers Gauche, 1 PCF). A l'issue de ces partielles, la droite n'en  détient plus que 3 (2UMP et 1 Divers Droite) et la gauche en gagne 1 (2 Divers Gauche, 1 PCF, 1PS).  C'est le PS qui gagne le siège de Vineuil à l'UMP et un Divers Gauche prend la suite d'un PS à Avallon.


Dans 5 cas, il y a eu un second tour, réduit sur le Plateau Briard à une simple formalité, puisqu'il n'y avait plus qu'un seul candidat. Bien qu'ayant obtenu 61% des voix au premier tour, le candidat du PCF a du affronter un second tour à Valenton. Il est à remarquer qu'à Douarnenez, le candidat UMP, élu au premier tour en 2004 ne l'a été qu'au second tour.


 L'analyse est comme toujours beaucoup plus riche d'enseignements si on analyse les chiffres en termes de vote.



Comme il devient malheureusement de coutume, la participation est très basse (27,15%). L'abstention
atteint un record à Valenton avec plus de 82% au premier tour. Cette participation très faible altère la représentativité de ces élections et doit nous amener à nous interroger sur les conséquences de la crise sur les élections partielles cantonales où l'enjeu n'est pas très clair. Par ailleurs, il semble s'effectuer une bipolarisation des choix entre les deux candidats paraissant devoir arriver en tête au niveau local, généralement le candidat sortant et son adversaire local le mieux placé.



Au plan global, la droite connait un net recul  passant de 52,46% à 49,55% des 21 369 votes exprimés. La Gauche n'en profite pas puisqu'elle recule légérement de 46,85% à 46,08%. C'est en fait la présence d'un régionaliste et d'un MoDem à Douarnenez qui explique cette non-progression de la gauche.


A droite, l'UMP baisse de façon significative de plus de 8,04 points, tandis que les Divers Droite montent de 5,40%. Le Front National s'effondre de 6,80% à 1,50%, ce dont personne ne se plaindra. Un candidat du Nouveau Centre et un du MNR complètent les 49,55% de la droite. Ces résultats globaux sont dans la lignée des élections de 2008.


A gauche,   le PS réalise trois contre-performances dues à des circonstances locales dans les deux élections du Val de Marne et à Douarnenez, au fait qu'il s'est effacé au profit d'une divers Gauche à Avallon, avec 16,42% au lieu de 21,80%. Il compense cette série en gagnant un siège à Vineuil contre l'UMP. La montée des Divers Gauche de 8,21% à 12,98% compense cette baisse du PS.


Par contre, le PCF réalise de bons résultats passant de 7,98% à 12,40%, notamment à Valenton et à Douarnenez, ce qui confime la remontée constatée dans les élections de l'année dernière.  

Comme toujours, la faible implantation des Verts et de l'extrême-gauche les handicapent dans les élections partielles.

L'impact de la mobilisation du 29 janvier se mesurera certainement par la suite.





Publié dans Elections

Commenter cet article