Année morose pour les ventes de voitures en France

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Les ventes de voitures neuves chutent de près de 16% en décembre. Sur l'ensemble de l'année, la baisse n'est que de 0,7%. En revanche, la situation est très contrastée selon les marques.


(Eric Gaillard / Reuters)




La fin de l’année 2008 s’est terminé en roue libre. Les ventes de voitures particulières neuves en France ont encore plongé en décembre, accusant une baisse de 15,8% en données brutes, a annoncé lundi le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). L'année entière se termine, elle, en pente douce, sur un recul de 0,7%.



«A l’instar de ses voisins européens, le marché français subit les effets de la crise financière mondiale», relève le CCFA dans un communiqué.



Le comité des constructeurs souligne que l’année a été «très contrastée» avec un premier semestre en hausse de 4,5% suivi d’une chute de 6,3% sur la seconde moitié de 2008. L’année s’est conclue sur un nouveau plongeon de 15,8% en décembre en données brutes – de 23,5% à nombre de jours ouvrables comparables. Le marché français avait déjà reculé de 7,3% en octobre puis de 14% en novembre.



La chute de décembre a davantage affecté les marques étrangères (-20,8%) que les françaises (-9,8%). Parmi ces dernières, Renault trinque le plus avec en chute de 19,9% (-22,4% pour la marque Renault), tandis que PSA limitait son repli à 0,9%.

La Logan toujours au top

Dans ce contexte, les groupes français ont toutefois terminé l’année 2008 en hausse sur le marché hexagonal: les ventes de voitures du groupe Renault ont ainsi augmenté de 3,5% sur l'année et celles de PSA Peugeot Citroën ont progressé de 1%.



Les immatriculations du groupe Renault ont concerné 492.849 voitures en 2008, dont 449.335 pour la marque Renault (+1,3% sur 2007) tandis que sa filiale roumaine Dacia, qui commercialise la Logan, affiche une forte hausse de 33,3% à 43.514 unités.



Les immatriculations du groupe PSA Peugeot Citroën se sont montées à 633.302 en 2008, dont 343.905 pour Peugeot (-1,6%) et 289.397 pour Citroën (+4,3%).



Parmi les marques étrangères, le groupe Fiat a réalisé une année 2008 en progression de 23,9%, malgré une baisse de 12,8% en décembre. Le groupe BMW est aussi en hausse (+3,9%) sur l’année, de même que le groupe Ford (+1,7%). Nissan enregistre aussi une hausse de 18,3% en 2008.



Le premier groupe étranger en France, Volkswagen, termine 2008 sur un repli de 1,1%, après un mois de décembre en hausse (+10,3%). Toyota (avec Lexus) finit aussi 2008 en baisse de 10,8%, de même que les groupes GM Europe (-8,9%) et Mercedes (-17,1%).



Enfin, les ventes de véhicules utilitaires légers (VUL) ont légèrement reculé en 2008 (-0,3%) par rapport à l’année record de 2007, avec 460.275 VUL immatriculés.


(Source AFP)

Publié dans Politique Economique

Commenter cet article