Face au chômage, le PS demande un nouveau plan de relance

Publié le par Cohérence et Espoir 94

(Reuters)


 


PARIS (Reuters) - Face à l'aggravation du chômage en France, le Parti socialiste a demandé mardi au gouvernement de lancer un nouveau plan de relance économique.



"Combien faudra-t-il de dizaines de milliers de chômeurs en plus avant que le gouvernement se décide à réagir ?", écrit Martine Aubry dans un communiqué. Le ministère de l'Economie a annoncé une hausse de 3,2% du nombre des demandeurs d'emploi en novembre, soit 64.000 personnes de plus.



"Ce sont plusieurs dizaines de milliards d'euros de crédits réellement nouveaux qu'il convient de mobiliser, et de financer par une annulation de la loi TEPA (prévoyant des déductions fiscales - NDLR) ainsi qu'une réduction des niches fiscales", ajoute le premier secrétaire du PS.



Le PS propose d'augmenter le salaire minimum au 1er janvier, de supprimer les exonérations de charges des entreprises qui ne négocieraient pas sur les salaires dans les six mois. Il suggère aussi "une augmentation sensible des minima sociaux et des retraites".



Il propose enfin de baisser la TVA sur les produits de première nécessité, de rembourser 50% des abonnements de transport en commun et de construire 300.000 logements sociaux.



Le nombre de chômeurs s'est établi en novembre à 2.068.500, en hausse de 8,5% sur un an.



Jean-Baptiste Vey, édité par Thierry Lévêque

Publié dans Politique Economique

Commenter cet article