Gaston Viens passe la main

Publié le par Cohérence et Espoir 94

 

ORLY.

Gaston Viens annonce son départ dans l’indifférence

Sobrement, le maire divers gauche d’Orly a annoncé hier soir, lors d’un conseil municipal, qu’il quittera ses fonctions en mars 2009.

Vincent Vérier | 19.12.2008, 07h00


Pas d'applaudissements, pas un mot, pas d’embrassade… Hier soir, c’est dans le plus grand calme que Gaston Viens, maire divers gauche d’Orly, a officiellement annoncé qu’il ne terminerait pas son huitième mandat de maire.


En mars, soit un an après sa réélection, l’ancien président du conseil général du Val-de-Marne entre 1967 et 1970 passera la main à sa première adjointe, Christine Janodet, 53 ans.


Une nouvelle accueillie sans émotion par un conseil municipal marqué notamment par les absences de François Philippon, l’un des principaux opposants de l’édile. Même tranquillité au sein du public venu peu nombreux. Il faut dire que la nouvelle était plus ou moins attendue.


Il reste conseiller municipal



Il y a un an, après moult hésitations, l’homme aux 83 printemps à l’époque avait désarçonné les candidats à sa succession en annonçant qu’il partirait pour un huitième mandat. Balayant d’un revers de main les critiques sur son âge, l’ancien déporté de Buchenwald, droit dans ses bottes, avait indiqué : « Je partirai quand je l’aurai décidé, quand j’aurai trouvé un successeur… » Alors le 16 mars dernier, lorsque l’ancien résistant avait remis sa propre écharpe d’ancien conseiller général à Christine Janodet, nouvelle élue dans le canton d’Orly, la plupart des observateurs y avaient vu un passage de témoin. « Il est fort, résume cet élu de la ville. Il a fait ce qu’il a voulu. »


Gaston Viens ne quittera pas complètement la vie publique puisqu’il restera conseiller municipal. Philippe Ménager, actuel adjoint en charge de la culture et de la communication, devrait prendre le poste de premier adjoint. L’élection du nouveau maire se déroulera le 22 mars, date anniversaire du premier mandat de Gaston Viens. C’était il y a quarante-quatre ans…


 

Publié dans Gauche

Commenter cet article