Situation sociale chaude!

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Dans le sillage des pilotes de ligne, les cheminots se mettront à nouveau en grève cette semaine, suivis par les enseignants jeudi, tandis que les postiers défileront samedi dans toute la France contre la "privatisation" de La Poste. A la veille de cette semaine syndicale chargée, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, appelé le gouvernement à se préoccuper de la situation sociale au lieu de se satisfaire de voir la France échapper à la récession. "Il y a une urgence à se pencher sur la situation sociale", a-t-il déclaré sur France Info, soulignant que les salariés n'ont pas l'intention de voir "laminer leurs condition sociale".


Malgré d'ultimes discussions, le gouvernement n'a pas réussi à désamorcer la grève des pilotes de ligne qui ont décidé de maintenir leur mouvement jusqu'à lundi soir pour protester contre le relèvement de l'âge limite de leur départ à la retraite. Dimanche, le trafic d'Air France restait perturbé, la compagnie aérienne assurant au départ de
Paris entre 65 % et 70 % de ses vols long-courriers, comme samedi. La situation sur le moyen-courrier restait aussi inchangée avec la programmation d'un vol sur deux environ.


Pour éviter un conflit social, la direction de la SNCF a tendu la main aux syndicats protestant contre la modification du temps de travail dans le fret en se déclarant ouverte à de nouvelles propositions. Les syndicats de cheminots CFDT et FGAAC ont déposé un préavis de grève reconductible pour la journée de mercredi, tandis que quatre autres organisations – la CGT, Force ouvrière, SUD-Rail et la CFE-CGC – appellent à cesser le travail à partir du dimanche 23 novembre au soir.


Les syndicats n'ont pas dit dans l'immédiat s'ils comptaient saisir l'offre de négociation de la direction. Dans un communiqué, la SNCF rappelle qu'elle souhaite expérimenter, avec 900 volontaires, de nouvelles organisations du travail dans sa filiale fret afin de réduire l'écart de compétitivité avec ses concurrents. Pour cela, elle a proposé aux syndicats un projet de modification de statut qui, rappelle-t-elle, ne concerne que les conducteurs volontaires de Fret SNCF. Le dernier mouvement social des conducteurs de train, pour les mêmes motifs, date du jeudi 6 novembre. Il a provoqué de nombreuses perturbations.


Dans l'enseignement, la quasi totalité des syndicats appellent à faire grève jeudi et à manifester dans la plupart des villes de France pour s'opposer à "la dégradation des conditions de travail" et aux milliers de suppressions de postes prévues dans le budget 2009. Le principal syndicat des écoles, le SNUipp-FSU, prédit une grève du même niveau que celle du 15 mai dernier, au cours de laquelle entre 46 % et 63 % des professeurs des écoles avaient cessé le travail. Ils seront rejoints par les lycéens de l'Union nationale lycéenne (UNL) et les étudiants de l'UNEF.


A La Poste, cinq fédérations syndicales – CGT, SUD-PTT, CFDT, FO, CFTC – appellent les agents à une journée de mobilisation contre le projet de transformer l'entreprise publique en société anonyme dès le 1er janvier 2010, avant d'ouvrir son capital un an plus tard.


Publié dans Politique Sociale

Commenter cet article