Démocratie à la Poutine!

Publié le par Cohérence et Espoir 94





A peine évoquée, la prolongation de la durée du mandat présidentiel russe – de quatre à six ans – est presque adoptée. Annoncé par Dmitri Medvedev dans son discours à la nation du 5 novembre, le projet de loi, déposé mardi 11 novembre, pourrait être adopté dès vendredi par la Douma, a confié mercredi un responsable parlementaire. L'ancien président et actuel premier ministre, Vladimir Poutine, s'est empressé de saluer la nouvelle tout en ajoutant qu'il était "trop tôt pour dire qui, et quand, peut se présenter pour un prochain


Soucieux d'entériner le texte immédiatement, le chef de la commission chargée de la loi constitutionnelle à la Douma a annoncé qu'il serait examiné "en trois lectures à la fois". Cette procédure d'adoption rapide, très rarement utilisée par le Parlement russe, alimente les conjectures sur un prochain retour au Kremlin de l'ancien président.


Dans son édition du 6 novembre, le quotidien Vedomosti affirmait que Vladimir Poutine se préparait à revenir dès 2009, à l'occasion d'élections anticipées. Contraint de quitter la présidence en mai 2008 après huit ans à la tête du pays, il pourrait effectuer deux nouveaux mandats de six ans et diriger la Russie jusqu'en 2021. Le porte-parole de l'intéressé a démenti l'information.


De son côté, le Kremlin a fait savoir que l'allongement de la durée du mandat présidentiel ne s'appliquerait pas au mandat en cours, qui doit normalement s'achever en 2012. Dmitri Medvedev a expliqué la semaine dernière que cette mesure donnerait plus de temps au chef de l'Etat pour mener à bien ses réformes.

Commenter cet article