Elections municipales en Israël

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Tzipi Livni, dirigeante de Kadima, salue les résultats de son parti aux élections municipales.
Photo: AP , JPost


Meïr Nitzan, qui préside le conseil général de Kadima (centre) a perdu son siège de maire à Rishon Letzion, après plus de trente ans d'exercice.


Deux autres maires de Kadima n'ont pas été reconduits dans leurs fonctions. Il s'agit du maire d'Ashdod, Tzivi Tzilker et de celui de Beersheva, Yaakov Turner.


Mais Kadima a introduit 33 nouveaux maires directement affiliés au parti, huit autres soutenus conjointement par Kadima et un autre parti, et encore huit candidats du parti de Tzipi Livni sont en lice pour le second tour des élections. Kadima a été particulièrement fier d'avoir remporté les élections dans douze villes face au Likoud.


Le parti travailliste, qui est à la tête de 23 mairies, a également exprimé sa satisfaction. Le ministre de l'Agriculture, Shalom Simhon, a déclaré que "le parti travailliste a été victorieux dans la plupart des grandes et moyennes villes". "Nous nous sommes renforcés dans le centre du pays et dans la périphérie."


Le dirigeant du parti Israël Beiteinou (extrême-droite), Avigdor Lieberman, a fait savoir que son parti avait vu sa force doubler au niveau municipal, et qu'il espérait qu'il en serait de même pour les élections de la Knesset.


Eli Yishai, leader de Shas (Religieux), a déclaré être fier du résultat. Le parti Shas, qui n'était à la tête que de trois mairies, en a désormais une de plus. Pour lui, ces résultats sont un vote de confiance avant les élections législatives.


Une des membres du Likoud (Droite) s'est réjouie des scores et du fait que le parti ait réussi à maintenir sa position de force, en remportant les mairies d'Ashdod, de Modiin et de Kiryat Bialik.


A Jérusalem, c'est un laîc homme d'affaire qui a gagné face à un religieux. Les 200.000 arabes de la ville ont massivement boycotté l'élection pour ne pas reconnaître l'annexion de Jérusalem-Est.


Ces élections municipales intervenaient à trois mois des élections législatives du 10 Février prochain.


Commenter cet article