Quelques commentaires sur le résultat du 6 novembre 2008

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Certains esprits grincheux, dont je fais partie, ont le toupet de
 rappeler que lors de la désignation de Ségolène comme candidate à
 l'élection présidentielle, elle avait obtenu près de 61% au niveau
 national et 44% au niveau du département avec une participation
 exceptionnelle et un corps électoral très important. Aujourd'hui elle
 obtient 29% au niveau national et 27% au niveau fédéral avec une
 mauvaise participation et un corps électoral restreint.
 
Des militants de la motion E que je respecte infiniment m'ont fait remarquer et ils avaient raison qu'il ne fallait pas comparer les deux résultats. Dans le même temps donc, l'argument de la légitimité de Ségolène parce qu'elle était candidate à la présidentielle, doit bien  sûr être retiré.

 
La comparaison que je ferai donc est à faire avec le congrès du Mans:  Il y avait eu une participation importante en 2005. Comme je l'ai dit, elle est médiocre en 2008 (55%). Le corps électoral est  plus important.  (de 180.000 à 234 000) et également le nombre de votants.

 Si nous regardons les chiffres, les motions 2 et 5 totalisaient en 2005, 44,8% au niveau national et près de 38% au niveau fédéral.  Cette fois-ci, les motions C et D obtiennent environ 43% au niveau national et 35,81% au niveau fédéral avec aux deux échelons un rééquilibrage en faveur de la motion D qui arrive nettement en tête des
 deux motions.

 Au congrès du Mans, la motion majoritaire 1 obtenait 53,6% au niveau national et 61,98% au niveau fédéral.

 Cette fois-ci, les motions A et E recueillent au niveau national  environ 54% et 63,85% au niveau fédéral, avec une répartition respective d'environ 25% et de 29% au niveau national, 36,21% et 27,64% au niveau fédéral.

 La comparaison ne peut que s'arrêter là à notre moment.

 C'est à la motion arrivée en tête au niveau national comme au niveau fédéral à présenter un rassemblement majoritaire avec une proposition de premier secrétaire. La motion A l'a fait dans le Val de Marne. Les
 motions C et D ont répondu avec une proposition politique que nous aurons à prendre en compte. La motion E a présenté un candidat face à Luc Carvounas, mais tout peut encore évoluer!

 Quant au niveau national, François Hollande a eu raison de demander à la motion E de présenter son candidat.

Publié dans Parti Socialiste

Commenter cet article