L'ex-président de la Caisse d'épargne ne perd pas tout!

Publié le par Cohérence et Espoir 94


Alors qu’il avait annoncé sa démission après la perte par la banque de 751 millions d’euros, Charles Milhaud conserve la présidence du conseil de surveillance d'Océor, filiale de l'Ecureuil sur l'outre-mer et l'international.

 

Charles Milhaud, président démissionnaire du directoire de la Caisse d'Epargne, conserve à ce stade la présidence du conseil de surveillance d'Océor, filiale de l'Ecureuil sur l'outre-mer et l'international, a indiqué samedi une porte-parole d'Océor.


"M. Milhaud conserve à ce stade la présidence non exécutive du conseil de surveillance d'Océor, filiale de la Caisse d'Epargne qui porte les participations en banque commerciale sur l'outre-mer et le développement international", a dit une porte-parole d'Océor, suite à un article paru sur le site d'informations en ligne, Mediapart.


Océor possède une banque aux Antilles, à la Réunion, à Tahiti, en Nouvelle Calédonie et s'est développé à l'Ile Maurice, en Tunisie, au Maroc et au Luxembourg, a précisé cette porte-parole.


Charles Milhaud, président du directoire de la Caisse d'Epargne depuis 1999, avait annoncé sa démission le 19 octobre, à la suite de la perte de 751 millions d'euros subie par la banque à cause des risques inconsidérés pris par trois de ses traders en plein krach boursier.


Source AFP

Publié dans Politique Economique

Commenter cet article