"Le début de la fin de l'audiovisuel public"

Publié le par Cohérence et Espoir 94



Le premier secrétaire du PS François Hollande s'est dit mercredi "très inquiet" de la suppression de la publicité sur les chaînes de télévision publiques, jugeant que cela signifie "le début de la fin de l'audiovisuel public".


"Nous avons la crise là, il n'y a plus d'argent dans les caisses, il va y avoir un déficit considérable, et l'audiovisuel public n'aura plus les ressources de la publicité. Est-ce qu'(il) pourra compter sur l'Etat dans cette situation-là ? Sûrement pas, donc je le dis avec gravité, c'est le début de la fin de l'audiovisuel public", a déclaré M. Hollande sur France 2.



"En privant les chaînes publiques de publicité, donc de ressources extérieures, on met ces chaînes publiques dans la main de l'Etat, ce qui n'est pas bon sur le plan politique et n'est pas tout à fait rassurant sur le plan financier", a aussi estimé le numéro un socialiste en se disant "très inquiet".


Le projet de loi sur l'audiovisuel public, qui prévoit la suppression de la publicité, les sources de financements de compensation, le contenu des programmes de la nouvelle télévision publique et la gouvernance de France Télévisions, doit être présenté ce mercredi en Conseil des ministres.

Publié dans Politique Générale

Commenter cet article