Le Grenelle voté!

Publié le par Cohérence et Espoir 94


Le premier secrétaire du PS, François Hollande, a jugé aujourd'hui que "quand l'avenir de la planète et nos engagements européens sont en cause, il n'y a plus de clivages politiques qui demeurent", en justifiant le vote par les députés socialistes du projet de loi Grenelle de l'environnement.


 "Il n'y avait pas de raison" de ne pas voter un texte qui "évoque notre avenir pour les 20 ou 30 prochaines années" et dont "les objectifs" sont "les nôtres", a-t-il dit sur RTL, citant "l'urgence écologique", "le principe de précaution" ou le développement durable. "Quand c'est l'avenir de la planète et nos engagements européens qui sont en cause, il n'y a plus de clivages politiques qui demeurent", a-t-il poursuivi. "On vote parce que ça nous paraît être enfin un texte qui peut rassembler le pays au-delà de ses clivages politiques", a-t-il insisté.


 Toutefois, a prévenu le numéro un du PS, le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo et la secrétaire d'Etat Nathalie Kosciusko-Morizet "vont être eux-mêmes responsables et comptables" des engagements pris.

Publié dans Politique Générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article