Troisième débat Obama - Mc Cain

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Les deux candidats à la présidentielle s'affrontent une dernière fois, mercredi 15 octobre, à l'université Hofstra, à Hempstead, dans l'Etat de New York. Le débat commence à 21 heures (3 heures du matin à Paris) et sera diffusé sur la majeure partie des chaînes américaines.


Il s'agit du troisième débat depuis le début de la campagne. Lors des deux premières éditions, les observateurs avaient tous reconnu que le candidat démocrate s'en était mieux tiré que son rival républicain. D'où l'importance de cette dernière joute orale devant des millions de télespectateurs à l'écoute du sujet désormais central de la campagne : l'économie.


Les deux premiers débats ont eu lieu au début et pendant la tempête financière qui a gagné l'ensemble des Bourses et poussé l'administration Bush à mettre en place le plan Paulson (700 milliards de dollars investis dans le sauvetage du système bancaire), adopté en quelques jours par le Congrès, après un premier vote négatif de la part de la Chambre des représentants. John McCain avait alors suspendu sa campagne et affiché une certaine nervosité, alors que son rival avait fait preuve, selon les observateurs, de sang-froid et de sérénité.


UN VRAI FACE-À-FACE


Ce soir, pour la première fois depuis le début de cette longue campagne, les candidats vont être face à face. Un changement de format qui favorise les échanges vifs et les attaques. Les deux rivaux s'y sont préparés : McCain à New York depuis mardi soir ; Obama à Toledo dans l'Ohio, entouré de tous ses conseillers économiques.


Mesurant l'enjeu de ce dernier duel, les deux hommes ont exigé plusieurs choses lors du débat animé par le journaliste, Bob Schieffer de CBS, lui-même persuadé que l'heure de vérité est arrivée : "Jusqu'à maintenant, nous les avons entendus parler de leurs programmes. Nous les avons entendus parler des grands sujets de notre monde. Le temps est venu d'être plus spécifique."


Les deux hommes ont demandé que la bouche d'air conditionné soit placée au-dessus du plateau et non en face ou sur les côtés, de manière à éviter que les télespectateurs ne voient que la transpiration de leur préféré. Ils ont également exigé de l'eau sur la table servie dans le même verre que les précédents débats.


D'après les sondages, qui confortent tous l'avancée de Barack Obama, John McCain devra redoubler d'effort, ce soir, pour rattraper son retard et amorcer un changement de tendance. Pour sa part, le candidat du GOP se dit prêt au combat et à utiliser l'ensemble des cartes : Ayers, le pasteur Wright... D'après son entourage familial, il faut laisser John McCain être lui-même. D'après de nombreux observateurs, McCain doit rompre avec la tendance générale des républicains qui consiste à s'en prendre à la personne de leurs concurrents.


Commenter cet article