Le dimanche, en attendant Noël et le 14 Juillet!

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Le Gouvernement en campagne pour le travail le dimanche

Xavier Bertrand et Luc Chatel ont tous deux déclaré qu'ils étaient faveur d'un assouplissement de la loi.

 

Jean-Michel SICOT/Fedephoto

Jean-Michel SICOT/Fedephoto (Jean-Michel SICOT/Fedephoto)

 

Le ministre du Travail Xavier Bertrand a réaffirmé être favorable à l'assouplissement des règles du travail du dimanche, à condition que cela reste sur "la base du volontariat" et que "cela soit payé double", dimanche sur France 2.

 

"Il faut donner la possibilité de travailler le dimanche, mais sur la base du volontariat", a affirmé le ministre, insistant sur "les garanties" à apporter, "les textes devront être précis", dit-il.

 

Par ailleurs, le travail le dimanche "doit être mieux payé", a-t-il affirmé, précisant qu'il était favorable à ce que les salariés soient rémunérés "le double" ce jour là.

 

Selon un sondage Ifop Publicis Consultants publié par le JDD, 67% des Français accepteraient de travailler le dimanche, si leur employeur le leur proposait.

 

"Ce sondage montre que les esprits sont en train d'évoluer, parce qu'il y a un an, le pourcentage était inférieur", a fait remarquer Xavier Bertrand.

 

En octobre 2007, selon un sondage Ifop, 51% des Français disaient être favorables au travail le dimanche.

 

Le travail le dimanche est interdit en France hors dérogation. De nombreuses enseignes ouvrent le dimanche depuis des années, sans en avoir l'autorisation.

 

"Si les règles ne changent pas sur le travail du dimanche, des dizaines et des dizaines de milliers de salariés vont y perdre, ceux qui travaillent le dimanche aujourd'hui", dit-il, estimant qu'"il y aura un moment où les grandes enseignes en auront assez et fermeront".

 

Le ministre a rappelé qu'"1,5 million de Français travaillent aujourd'hui le dimanche et 7 millions occasionnellement".

 

Xavier Bertrand se rendra avec son collègue chargé de l'industrie et de la consommation, Luc Chatel, en début d'après-midi au centre commercial "Thiais-Village", à Thiais (Val-de-Marne), pour promouvoir le travail le dimanche face à la crise.

 

Dans un entretien au Journal du dimanche, M. Chatel affirme que le travail le dimanche est de nature à favoriser la croissance et que le sujet pourrait être débattu d'ici la fin de l'année.

 

"Notre objectif est d'assouplir la législation, mais en préservant l'équilibre local", affirme le secrétaire d'Etat, estimant que ce sera aux "branches d'activité et non à la loi" de définir les conditions d'éventuels refus des salariés.

 

Fin septembre, Xavier Bertrand avait annoncé qu'une proposition de loi UMP visant à faciliter le travail du dimanche serait débattue d'ici à la fin 2008 au Parlement.

 

Cette proposition de loi du député UMP des Bouches-du-Rhône Richard Mallié, vise à étendre les dérogations au repos dominical.

 

Les syndicats de salariés sont plutôt réticents et veulent éviter la "banalisation" du travail le dimanche.

Publié dans Politique Sociale

Commenter cet article