"L'opposition n'est pas "une roue de secours"

Publié le par Cohérence et Espoir 94

NOUVELOBS.COM | 01.10.2008 | 16:52

 

(c) Reuters

L
'opposition ne peut servir de "roue de secours" à la majorité, indique le Premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande dans Le Monde daté du jeudi 2 octobre, en réponse à l'appel du gouvernement à l'unité nationale face à la crise bancaire.

"L'opposition ne peut servir de roue de secours à une majorité qui, avec le paquet fiscal, la déréglementation du droit du travail et des choix budgétaires erronés, a mis le pays en situation de vulnérabilité par rapport à la crise, dégradé sa compétitivité, déséquilibré ses finances publiques au point de le condamner à l'impuissance", argumente François Hollande, soulignant "l'existence d'un clivage politique en matière économique".

"Nicolas Sarkozy saisit l'occasion de la tourmente financière pour renoncer à tous ses engagements de campagne", dénonce-t-il. François Hollande réitère sa proposition de création d'un "fonds national de garantie des prêts pour les PME et les accédants à la propriété", précisant que ce fonds pourrait être alimenté par "le budget de l'Etat" et par "une redevance perçue sur l'ensemble du système bancaire".

Publié dans Parti Socialiste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article