Vent de colère dans les maternelles

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Vent de colère dans les maternelles
18 septembre 2008 par sylvianebulteau

Heureux habitants de Périgueux ! En mars dernier  les « Pétrocoriens » ont eu la présence d’esprit de ne pas élire Monsieur Darcos comme maire, car à l’heure qu’il est il n’y aurait certainement plus une seule école maternelle à l’horizon dans la commune de Périgueux.

Plus sérieusement ce ministre nous montre jour après jour son mépris pour l’école, pour les enseignants et l’égalité des droits. Il insulte les maîtresses de maternelle avec ses allusions sur la sieste et les changements de couches, alors que n’importe quel parent connait le cadre pédagogique dans lequel évolue son enfant à la maternelle : ce sont bien des apprentissages qui sont dispensés en maternelle par des professeurs des écoles certifiés. Quelques exemples d’activités en petite section :

Pâte à modeler
Elle permet le plaisir de la manipulation de la matière,  la découverte des pouvoirs de création, favorise l’adaptation des gestes, exerce les différentes parties de la main, des doigts, la création en volume,….
                   
Jeux de construction et d’assemblage
L’enfant apprend à construire, monter, démonter, agencer une surface, un volume, assembler, organiser, rechercher un équilibre, ….

Géométrie
Découverte de formes, manipulation, reconnaissance par la vue et le toucher

Atelier cuisine
 Réalisation de recettes. Manipulation. Prise de conscience des volumes. Chronologie des étapes. Etablir des critères de classement. Opérer et exprimer des relations, des correspondances.

Rangement de la classe
 Développer le sens des responsabilités. Respect des règles de vie collectives.

Préparation du goûter
 Respect des règles de vie. Activités de partages et de distribution (mathématiques)

Le coin des déguisements
 Favorise les jeux de fiction, de rôles. Permet d’exprimer ses capacités d’observation, de transformation et de création. Permet de traduire ses émotions.

La sieste et le “pipi culotte” sont gérés par les ATSEM payées par les municipalités, quand on est candidat aux municipales ont devrait savoir ça Monsieur le ministre!

Le doux rêve de Monsieur Darcos c’est bien entendu de supprimer (encore) des postes d’enseignants en maternelle et de confier la « garde » des moins de 3 ans à des personnels municipaux. Toujours le fameux désengagement de l’Etat avec report des charges sur les collectivités.

A mon avis la petite phrase de Darcos qui créer le « buzz » du moment sur internet n’était ni naïve ni innocente ; comme à son habitude ce gouvernement lance des grosses ficelles et teste la réaction des français. Si ça passe tant mieux, si ça gronde on fait marche arrière.

L’accueil des enfants de 2 ans est une des composantes importantes de l’égalité des droits dans ce pays. Dans notre système chaque enfant a accès à l’enseignement précoce quelque soit son milieu social, qu’en serait il si cette scolarisation disparaissait ? Ceux qui ont les moyens pourraient confier leur enfant à des structures privées, les autres seraient obligés de les garder à la maison car les communes n’auraient pas les moyens de financer des accueils collectifs. Dans ce cas  se sont donc les femmes qui seraient pénalisées et devraient renoncer à leur travail (une fois de plus).

L’école publique sacrifiée : c’était le titre d’une de mes notes sur ce blog lors de la rentrée scolaire, ce n’est malheureusement pas qu’un titre, c’est une réalité qui s’approche à grands pas.

Publié dans Politique Générale

Commenter cet article