Université d'été et lignes

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Il en est presqu'à chaque fois de même. Alors que les médias  claironnent et il faut bien dire souvent nous-même, nous nous désespérons devant les divisions du parti, nous nous apercevons avec surprise, voire avec dépit que les catastrophes envisagées, les divisions exacerbées, se révèlent fausses et que nous sommes tous ...des socialistes. Cela fait comprendre que derrière les embrassades, il n'y a pas forcément de la haine, mais beaucoup aussi d'amitié et de respect. Il faudrait d'ailleurs que cela se sache plus!

Cela dit, je dois dire que si je comprends bien les lignes, ma foi, claires de François Hollande, de Ségolène Royal et de Bertrand Delanoé, j'ai du mal à comprendre la "ligne" de Martine Aubry, tant le clair-obscur semble son signe distinctif, tant ses soutiens semblent disparates et contradictoires.

En effet si l'attelage entre Martine, Arnaud et Pierre est à la limite du bizarroïde, le soutien croisé de Jack Lang, de Claude Allègre et de Laurent Fabius ou de Claude Bartolone relève du contre-sens historique, voire du grotesque. Sans parler de l'appui officieux de Jean-Pierre Raffarin!
Non, le seul sens à trouver est la lutte des places!

Au moins, nos gauchistes présenteront leurs thèses sans doute dans une motion "Hamon, Emmanuelli, Lienemann"

Nous avons besoin d'une majorité avec une ligne claire que François Hollande a définie et qu'il répétera dimanche. Soyons convaincus que du Comité National de synthèse sortiront des motions qui trouveront les chemins pour aboutir à une majorité solide autour d'un nouveau Premier Secrétaire que nous élirons sur la base de cette majoriité.

Vincent Charlot
@ vincent.charlot@noos.fr
Site: htpp://www.coherenceespoir94.over-blog.com

Publié dans Parti Socialiste

Commenter cet article