Mahmoud Darwich enterré à Ramallah

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Des funérailles nationales ont été organisées pour le poète, qui s'était exilé de son village d'origine au nord d'Israël avant de s'installer dans les territoires palestiniens.
afp
LIBERATION.FR : mercredi 13 août 2008

La dépouille de Mahmoud Darwich, le poète de la cause palestinienne décédé aux Etats-Unis, est arrivée ce mercredi à Ramallah où il sera enterré lors de funérailles nationales.

Le corps a été transporté depuis Amman par un hélicoptère militaire jordanien qui a atterri dans la cour de la Mouqataa, le QG du président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie.

Une cérémonie d'adieu avait eu lieu en Jordanie en présence de nombreux dignitaires avant le transfert de la dépouille à Ramallah.

Darwich, décédé le 9 août à l'âge de 67 ans, sera inhumé près du palais de la Culture de Ramallah, dans un lopin de terre depuis lequel peut être aperçue la banlieue de Jérusalem, dont les Palestiniens ambitionnent d'en faire la capitale de leur futur Etat.

"Mahmoud Darwich dans les coeurs de tous les Palestiniens et tous les Arabes", a dit le Premier ministre palestinien Salam Fayyad lors de la cérémonie à Amman, où la dépouille mortelle a été rapatriée depuis les Etats-Unis.

Le célèbre chanteur libanais Marcel Khalifé, qui a interprété plusieurs poème de Darwich, a chanté d'un ton ému l'un d'eux devant une assistance en pleurs à Amman.

Darwich qui souffrait d'une maladie cardiaque, est décédé dans un hôpital de Houston où il avait subi une intervention chirurgicale.

Il avait acquis une notoriété internationale, avec près de trente ouvrages traduits en quarante langues. Lauréat du prix Lénine de l'ex-URSS, chevalier des Arts et des Lettres (France), il avait reçu à La Haye le prestigieux prix Prince Claus pour "son oeuvre impressionnante".

Son célèbre poème de 1964, "Identité", sur le thème d'un formulaire israélien obligatoire à remplir, deviendra un hymne repris dans tout le monde arabe.

Originaire du village d'Al-Birweh, en Galilée, dans le nord d'Israël, il avait choisi l'exil au début des années 1970, avant de s'installer dans les territoires palestiniens en 1995.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article