La trêve olympique n'a pas eu lieu

Publié le par Cohérence et Espoir 94

Ce qui se passe actuellement entre la Géorgie et la Russie me remplit de tristesse avec les milliers de victimes de ce conflit.

Ce conflit pose la question de ce qu'ont signifié les démembrements de l'ex-Yougoslavie et  de l'ex-Union Soviétique, sinon des centaines de milliers de morts et des millions de déplacés.

Bien sûr que les dictatures communistes étaient condamnées à juste titre, mais il aurait fallu une transition démocratique au lieu de quoi les nouveaux états ont connu pour beaucoup la guerre, le nationalisme et un appauvrissement réel.

L'Allemagne a montré le chemin contraire avec sa réunification qui lui a permis d'être la grande puissance respectée qu'elle est aujourd'hui.

Grâce à leur intégration à l'Europe, les pays Baltes, la Tchéquie et la Slovaquie, la Slovénie et bientôt la Croatie sont en train de surmonter leurs difficultés (transition à une économie de marché, perte d'importance, droits sociaux bafoués).

Mais pour les autres peuples qui n'avaient pas la chance d'avoir à leurs côtés une Union Européenne, zone de démocratie certes imparfaite, mais combien réelle, c'est un bilan globalement négatif que nous pouvons tirer.

Concernant l'ancienne Yougoslavie, le nationalisme et la guerre qui lui est consubstantielle, ont meurtri et dévasté cette région et seule une intégration progressive à l'espace européen permettra de panser les plaies.

Malheureusement pour l'ex-empire soviétique, la Russie tourne à un capitalisme débridé couplé avec un régime militaro-autocratique. La Biélorussie est une dictature, le Caucase, livré aux nationalismes de tout poil, s'enfonce dans des guerres sans fin. Quant aux républiques au sud de la Sibérie, elles sont livrées à des pouvoirs plus ou moins mafieux et au culte de la personnalité de leurs dirigeants, alors que beaucoup d'entre eux ont des ressources importantes et que leur population souffrent de la pauvreté.

Ce n'est ni l'empire russe, ni le marché, ni la religion qui pourraient délivrer ces peuples, mais l'idéal démocratique et solidaire que l'Europe peut représenter.

Malheureusement, nous savons bien que ce tournant est loin d'être pris.
Raison de plus pour que les socialistes fassent entendre une autre voix que celle des encenseurs des régimes  despotiques!

Vincent Charlot
@ vincent.charlot@noos.fr
Site: htpp://www.coherenceespoir94.over-blog.com

Commenter cet article